Anticor

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player

Powered by RS Web Solutions

A suivre
ANTICOR
Contre la corruption, pour l'éthique en politique.

  • Affaire Martine Wonner : classement sans suite même si la candidate avait fait campagne pendant son congé maladie
    Les groupes locaux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin d’Anticor avaient signalé au parquet des faits susceptibles d’être qualifiés d’escroquerie, commis par une candidate, Martine Wonner (LREM), élue députée dans la 4e circonscription du Bas-Rhin. Même si l’enquête préliminaire a confirmé que la candidate avait fait campagne pendant son congé maladie, le Procureur de la République

  • Affaire des gîtes ruraux de Haute-Corse : ouverture du procès en appel
    C’est aujourd’hui que s’ouvre le procès de l’affaire dite des gîtes ruraux de Haute-Corse. C’est aujourd’hui que débute le procès en appel de l’affaire dite des « gîtes ruraux » de Haute-Corse, devant la cour d’appel de Bastia… Dans cette affaire, Anticor avait déposé, le 20 mars 2015, une plainte contre X avec constitution de partie

  • Voitures-radar : Anticor dépose plainte pour favoritisme
    Anticor a déposé une plainte contre X, devant le Parquet national financier, pour délit de favoritisme dans l’attribution des marchés publics des voitures-radar. Anticor a déposé une plainte contre X, devant le Parquet national financier, pour délit de favoritisme commis dans le cadre de l’attribution des marchés publics des radars embarqués (voitures-radar) confiés par l’État

  • Bygmalion : vers un procès sans vraie partie civile
    La Cour de Cassation vient de déclarer Anticor irrecevable dans le dossier Bygmalion. Ce revirement de jurisprudence va limiter la capacité d’action de l’association. Par un arrêt du 31 janvier 2018, la Cour de Cassation a déclaré l’association Anticor irrecevable en sa constitution de partie civile dans le dossier dit « Bygmalion ». Ce revirement de

  • Alstom : qui ne veut pas gagner des millions ?
    Anticor a déposé une plainte contre X pour détournement de biens publics par négligence auprès du Parquet national financier. L’association reproche aux autorités de l’État de ne pas avoir levé l’option d’achat dont il disposait sur les actions d’Alstom, le privant ainsi d’un gain de 350 millions d’euros. Anticor a déposé une plainte, le 30


FacebookGoogle BookmarksTwitter

corruption.jpg

Nouvelles

Le Sénat distribue un million d'euros d'indemnités cachées à ses «dignitaires»

S'il est de notoriété publique que le président du Sénat bénéficie d'un bonus d'indemnité, associé à sa fonction, une quarantaine de sénateurs haut placés touchent aussi un complément de revenu. Dans la plus grande opacité. D'après des documents que nous nous sommes procurés, ces rallonges coûtent plus d'un million d'euros par an au Palais du Luxembourg. En savoir plus sur Mediapart.